#joseunpoeme
#jaipeurderien
#maisjesorsdemazonedeconfort

#vendredicréatif

DIS MOI

J’ai un compte bancaire avec découvert autorisé
Un appart tout équipé et je fais vite fait
mes courses au supermarché

Dis-moi,
dis-moi comment tu vis
Comment tu t’en sors sans travail,
sans revenus, quand seul ton cafetier te fait crédit

Je clique sur ma souris
Connexion instantanée : FB, wiki, deezer ou picasa
En accès illimité

Dis-moi,
dis-moi comment tu restes branché
Avec une connexion entrecoupée
Sur un des 2 PC du cybercafé

Ma carte de métro toujours en poche
15 kms de bouchons sur l’autoroute
Weekend dernier à Milan, pour Noël je file chez mes parents

Dis-moi,
Dis-moi comment tu restes vaillant
De ton village 4h de marche
Pour rejoindre le marché aux chameaux

Le dimanche soir je me prélasse dans un bain,
Mousse parfumée et bon bouquin
puis j’applique l’après-shampoing

Dis-moi,
Dis-moi comment tu te laves avec si peu
Comment tu connais les puits, les traces, les vents
Dans cette étendue immense que les touristes désertent

Chaque soir je m’enferme à double tour
Bonjour, au revoir pour les voisins
Chacun chez soi c’est plus prudent

Dis-moi,
dis-moi comment tu invites tout le village à ton mariage
Où pendant 2 nuits tous fêteront
Et danseront pour les mariés

Au milieu des dunes, un soir, autour d’un feu
J’ai posé mon sac à dos Quetchua
Après une longue marche sous le soleil

Et tu m’as dit
Tu m’as dit comment tu rêves
Quand les chansons s’arrêtent
Et que tu t’endors sous les milliers d’étoiles

Et à mon retour je leur dirai
Je leur dirai
Ton sourire et ta joie de vivre
Ton accueil et ton plaisir
Je leur dirai comment tu vis

Fanny Hallet
décembre 2015